Le journal d'une Princesse

Les chroniques d'une vie princière..

24 mai 2009

Je souffre d'un blocage affectif

Je suis célibataire, tout le monde le sait.
Mais ce que les gens ne savent pas c'est que je souffre d'un énorme blocage affectif.
J'ai des sentiments, comme tout le monde, je ressens de l'amour, de l'attirance, c'est normal. Je suis même en plein dedans à l'heure où je vous parle (enfin ou je vous écrit)

Mais je suis incapable de faire un mouvement vers l'autre. Je suis complètement bloquée dès que la situation commence à changer. Dès que le rapprochement avec la personne que je convoite est en bonne voie, j'angoisse, je stresse, et inconsciemment je fais tout capoter.

Plusieurs fois je suis tombée amoureuse, plusieurs fois j'en ai parlé ici, plusieurs fois des rapprochements ont eu lieu, et plusieurs fois il ne s'est rien passé.
Justement parce que je freak out complètement dès que je sens que je peux plaire à la personne en question. Je suis incapable de faire le 1er pas, même quand je sais que la partie est jouée d'avance, parce que j'ai besoin d'être certaine et vraiment totalement certaine de l'issue positive pour faire un premier pas. Encore que ca ne m'est jamais arrivé donc je ne peux pas savoir.

Parce que je suis incapable d'exprimer mes sentiments. Viscéralement incapable. Je pense que c'est de la honte. Eh oui, il existe des personnes qui ont honte d'avoir des sentiments, ou en tout cas qui ont honte d'avouer leurs sentiments à la personne en question. J'ai la désagréable sensation d'être ridicule lorsque j'éprouve des sentiments pour quelqu'un, parce que je suis persuadée que la personne n'aura pas les même et du coup, ce sentiment est ridicule.

Parce qu'être amoureuse de quelqu'un avec qui il ne se passera jamais rien est forcément ridicule non?

Pour moi avouer mes sentiments est donc une chose impossible. Et c'est la même chose pour ce qui est de montrer mes sentiments. En général j'évite tout ce qui pourrait prêter à confusion, qui pourrait faire croire "à raison" que j'ai quelques sentiments. Ce qui revient le plus souvent à faire croire injustement que cette personne au contraire ne m'interesse pas.
Ecrire un sms comme ca sans raison, écrire un mail, faire un compliment, pour moi c'est impossible. Je commence à évoluer sur ce point, mais un simple "tu me manques" déguisé me provoque des sueurs froides, des énormes angoisses, et encore une fois, physiquement, des nausées. Cette phrase qui est anodine et qui pourrait être interprétée de manière totalement amicale, me parait à moi tellement chargée de sens que je suis persuadée que la personne y verra ce que j'ai voulu vraiment y mettre et ne voudra plus me parler ou je ne sais quoi.
Alors que j'aimerais dire tellement plus que des phrases sous entendues..
Il y a quelques années,  je discutais avec la personne qui sans le savoir est à l'origine de ce blocage, au moins en partie, et que j'aimais plus que tout au monde, de mon prochain voyage dans la ville où il résidait (voyez? plus de deux ans après je suis encore incapable de citer la ville au cas improbable ou il passerait ici, se reconnaitrait et apprendrait que je l'ai aimé pendant 10 ans) et me disait (en substance) que je pouvais l'appeler et qu'on pourrait alors se voir. 
Une fois arrivée à destination, mes amies ont essayé de me convaincre de l'appeler, de lui envoyer un sms.. Mais l'angoisse était telle que j'ai fondu en larme, dans un restaurant bondé, et que plus tard j'ai envoyé mon portable s'écraser contre le mur, parce que je n'avais pas la force de lui envoyé le message que j'avais pourtant réussi à écrire..
Dans mon ésprit, demander à le voir, alors que l'on n'avait pas l'habitude de passer des moments rien qu'à nous deux, était comme afficher mes sentiments en grosses lettres clignotantes.. Et c'est beaucoup trop dur pour que je puisse le surmonter..

Et c'est la même chose aujourd'hui, bien que j'ai reussi il y a quelques temps à faire "l'esquisse d'un petit pas en avant".. Je ne pourrait pas faire plus..
Je suis donc en bonne voie.. Je commence à pouvoir m'imaginer vivre une histoire sentimentale avec quelqu'un, à imaginer une vie à deux. Imaginer pourtant que quelqu'un veuille de moi me donne pourtant toujours la nausée, tellement l'angoisse est intense, mais les barrières commencent à tomber..
Par contre, j'ai encore énormément de mal à pouvoir imaginer vivre une histoire sexuelle avec quelqu'un, bien que ce blocage semble être un de ceux qui disparaitront une fois que j'aurais appris à concevoir que quelqu'un puisse m'aimer.

J'ai également la sensation d'être un imposteur. C'est à dire que j'ai une peur panique que la personne qui pourrait être interessée par moi se rende compte que je ne suis pas celle qu'il pense, que je suis beaucoup moins bien que ce qu'il avait immaginé..

Je connais les raisons de ce blocage, ou du moins peut-être une partie.
Comme je l'ai mentionné au dessus, je suis tombée très amoureuse de quelqu'un, vers ma préadolescence, quelqu'un avec qui j'étais bien, qui me prenait la main et dans ses bras, mais avec qui il ne s'est rien passé. La différence d'age, faible, mais qui semble énorme lorsque l'on a 9 ans, etait sans doute en cause..
Et ce qui aurait du s'arreter là, fin d'un amour de préadolescente, pour un vrai adolescent, a continué jusqu'a mon entrée dans la vingtaine. Avec toujours les même attentions, les mêmes calins, de plus en plus tendres, mais toujours aussi vains.. qui m'ont cassé toute confiance en moi..
C'est vrai, pourquoi devrait on se sentir interessante, quand même l'homme qui vous prends dans ses bras et qui vous tiens la main, ne souhaite pas aller plus loin dans la relation?
De là vient aussi le fait qu'avoir des sentiments est quelque chose de ridicule, sans parler de les avouer.. J'ai tellement adulé ce garçon puis cet homme, que je me suis convaincue que je ne devais pas être assez bien pour lui, et que donc ce que je ressentait était forcément ridicule, dérisoire et risible..

Cette non-histoire unilatérale à duré 10 ans. Celà fait 2 ans que j'ai enfin accepté qu'il ne se passerait jamais rien. Deux ans que j'essaie de nier l'existance de cette personne, deux ans que je ne l'ai pas vu, et pourtant..
Je ne supporterais plus de le revoir, ce serait beaucoup trop difficile, comme une plongée directe vers l'enfer..

Cette histoire m'a gravé dans la tête que je ne pourrais pas être aimée, que les sentiments sont ridicules, et que chaque fois que je vois des signes que la personne qui me plait est peut-être interessée, je me fais sans doute des idées, et que donc je serais ridicule en avouant mes sentiments..

La seule manière pour me séduire et me faire dépasser les blocages est d'être "cash" et de m'embrasser directement.. sans cela je serais incapable de répondre positivement à une demande, pour toutes les réponses sus-citées.  Message envoyé ;)

Ce récit décousu, avait pour but essentiel de mettre le contenu de mon esprit sur le "papier".. Mais les commentaires sont les bienvenus..

Un petit mot de Colparine à 02:33 - La vie en vrac - Commentaires [11] - Permalien [#]

Ce que les autres ont déjà dit avant toi

    blocage

    Bonjour

    Je pense comprendre ce que tu ressens.

    pour ma part, je suis amoureuse d'un homme depuis plus de 2 ans et il ne s'est jamais rien passé entre nous. sûrement de ma faute. et puis c'est au boulot. je suis incapable de lui montrer que je tiens à lui, je préfère lui dire des méchancetés plutôt que des gentillesses. je travaille dans une caserne de pompiers et je n'ai pas envie de me faire avoir et qu'il enp arle après à tous ces copains. ça me rend hyper malheureuse... ces temps ci, ça va mieux et parfois ça me passe mais quand ça revient, je me le prends en pleine tête et je suis très malheureuse. lui de son côté, ben c'est un homme, il ne s'arrête pas là. je pense l'avoir attiré à une époque mais plus maintenant. enfin je ne sais pas mais c'est pas de mon côté que ça bougera et il a l'air super timide (quand il est seul)... je n'espère plus rien de sa part, c'est fini... mais ça reste dur. voilà pour ma part....

    cindy s'est exprimé(e), merci cindy!, 05 juin 2009 à 10:35
  • bonjour, moi aussi je suis dans le meme cas, je viens d'en prendre réellement conscience il y a quelques jours et je sui enfin heureuse d'enfin comprendre..... je suis exactement dans le meme cas, je fuis, j'ai très peur et j'arrive plus à exprimer mes sentiments comme avant, depuis un choc que j'ai eu..... j'aimerais bien échanger avec toi "princesse" car j'aimerais comprendre et je pense qu'on peux s'apporter.. du moins se copmrendre pour changer..... je suis encore jeune mais je compte faire ma vie avec un homme que j'aime et avoir des enfants avec lui, mais ça toi comme moi nous pourrons le réussir qu'une fois guéri...

    claire s'est exprimé(e), merci claire!, 27 août 2009 à 09:03
  • C'est pas une requête, c'est un commentaire...

    Coucou Miss, Tu fais un blocage, on est d'accord. Mais je trouve aussi que tu es vraiment *très* préoccupée par le fait de te trouver un mec comme si toute ta vie ne prendrait de la valeur que lorsque tu serais casée. Attention !! Je ne dis pas que c'est pas normal ! [Clin d oeil] Mais j'ai envie de te dire, relax. Ce n'est pas en faisant une fixette sur le sujet que tu vas réussir à débloquer tout ce qui coince. Et je vais même te dire autre chose. Même quand tu auras trouvé l'homme de tes rêves, il y aura encore un bon nombre de blocages qui te gâcheront la vie. La seule différence c'est que tu ne seras plus seule à les affronter. Être seule pour s'affronter soi-même face à face, c'est vrai que c'est pas évident. Parce que pour moi, c'est pas la peur d'être seule (càd "pas en couple") qui te fait peur, mais le fait d'être *toute seule* (càd "sans personne d'autre")...Bien sûr, tu vas me dire, mais non, c'est pas-ci, mais non, c'est pas-ça...Je commence à te connaitre ! [Victoire] Mais c'est pas un mec qui changera quoique ce soit à ça. Au final, ben oui, tu as un blocage, j'ai presqu'envie de dire "Comme tout le monde"...Mais je suis sûre et certaine que tu sauras le surmonter, parce que tu es une fille drôle, intelligente et sensible [hug] Ne t'accroche pas à l'idée que c'est un mec qui va débloquer tout ça, c'est une illusion. Et pour une fois, dis-toi que je sais de quoi je parle. Je t'embrasse, à bientôt ! [olléééé]

    Valérie s'est exprimé(e), merci Valérie!, 22 mai 2010 à 16:43
  • Com

    Bonjour ,[c est bon]je me retrouve un peut dans ce que tu dit, pr moi j'ai ce sentiment ,de ne pouvoir sortir un mot, dès que ça dépasse la camaraderie,Je suis en panique totale intérieurement, du coup la personne le ressent, mais je lui dit que je ne peux lui parler, jai pour habitude d' être très expressive, de sourire tt le temps, et la mon visage ce ferme, donnant l' impression que je fait la tête , bien sûr je suis dégoûter après moi,j' aimerai faire marche arrière, et jai une forte envie de fuir, après je cherche l' élément déclencheur même si au fond de moi je croit s' avoir je vx pas me l' avouer...''1er fois pour moi que j' expose mes pensés sur un forum''

    Liloune s'est exprimé(e), merci Liloune!, 10 février 2011 à 08:29
  • Je suis exactement pareil

    Wow, mais moi c'est exactement pareil dit.
    Je vois que tu as écris ça en 2009, tu as toujours le même problème? Je veux pas rester celibataire toute ma vie!

    Gaëlle s'est exprimé(e), merci Gaëlle!, 21 décembre 2011 à 19:46
  • bonjour

    je sais que je suis en retard dans la discution mais j'ai visité cette page parce que la fille que j'aimes le plus au monde ressent les mêmes choses que vous. j'en suis convaincu (je la connais depuis 6 ans) on c'est mis 2 fois ensembles a chaque fois quelques mois, et ce parce que lorsque notre relation prend vraiment forme elle se bloque aujourd'hui on est séparer et ce parce qu'elle s'éloigne. les 2 fois ce fut pareil c'est moi qui doit prendre la décision car au bout d'un moment on peux plus continuer comme ca. ici ca fait un mois que l'on est séparer et elle ne chercher pas a s'éloigner de moi au contraire, mais pas trop prés!!! expl samedi elle avait un peu bu pour l'annif de sa meilleure amies a 4h15 elle me sonne, a chaque fois qu'elle m'a exprimer ses sentiments c'est quand elle avait fait la fête.

    bref tout ca pour dire que je suis perdu et que je sais plus comment agir et comment je pourrais l'aide r car je sais qu'elle en souffre et par la même occasion moi aussi.

    d'avance merci

    kiezer s'est exprimé(e), merci kiezer!, 17 janvier 2012 à 17:08
  • j'ai enfin mis un mot sur se que j'ai.. merci a tous d'avoir exposer vos état d’âme et je me suis retrouver unpeu dans tous les commentaire bref, sa me rassure de ne pas être seul a vive un calvaire a cause de sa.. car j'ai l'impression de passer a coté de ma vie, mais bon je suis la seul a pouvoir me faire changer mais je ne sais pas trop comment... il faut que j'arrive a faire la paix avec moi même je pense.

    Amandine s'est exprimé(e), merci Amandine!, 07 juin 2012 à 19:25
  • Bonsoir tout le monde... Je suis tomber sur cette page il ya quelque minute a peine. Pas vraiment par hasard d'ailleurs. Je suis en couple avec un homme que j'aime profondement. Et pourtant ce n'était pas gagné. Malheureusement je fais parti de ces nanas qui cherchent toujours un détails qui cloche pour éviter de sortir avec un homme. ("Oh il a les doigts trop long";"oh je n'aime pas son nez !") Enfin vous avez compris... je me suis laissée tenter et aujourd'hui je suis eperdument amoureuse de lui. Problème : je suis completement bloquée. De nature sociable, je suis blagueuse et j'adore rigoler. Au début avec lui c'etait comme ça. On parlais on rigolais. Et quand je me suis rendu compte que j'etais amoureuse de lui... tout à changer. Je suis devenue un mur. Incapable de faire un pas vers lui de lui faire ne serait ce qu'un bisou ou un calîn. Impossible c'était trop dur. Et j'ai avait aussi le sentiments que je serais ridicule en faisant ça que ça sonnerait faux ou je ne sais quoi. Et pourtant je l'aime comme je n'ai jamais aimé... j'ai fais quelque efforts mais les disputes a propos de mon comportement ne font que croîtrent. Ce samedi encore les choses ont mal tourné... c'est insupportable je ne me supporte plus moi meme. C'est a la limite de la douleure physique. Enfin... je pensait aussi que ce serait lui qui me ferais changer mais je suis la seule à pouvoir passer tout ça et ce ne sera pas facile, maisje ne veux pas le perdre... Merci a toi Princesse. Tu m'as conduit jusqu'à toi ce soir et j'avais besoin de mettre des mots sur ce mal être...

    Daria s'est exprimé(e), merci Daria!, 12 mai 2014 à 01:10
  • Bonjour, je sais que cela fait quelques années que ceci a été mis en ligne mais je voulais faire part de mes sentiments.
    Premièrement je voulais te remercier d'avoir exprimé tes émotions car tu m'as un peu aidé à comprendre les miennes. Je n'ai pas le même âge que toi (je suis une adolescente) et pourtant ce que décris correspond à certains de mes agissements. Je sais que les histoires d'amour paraissent futiles à mon âge et pourtant j'ai un vrai blocage affectif. Malheureusement, le mien ne se limite pas aux sentiments amoureux : je suis également bloqué avec certains de mes amies et des membres de ma famille. Je ne sais pas pourquoi j'ai ce blocage. Dès que je suis seule avec une personne, je me sens mal, j'ai une boule dans le ventre et dans le gorge. Je n'ose en parler à personne même si mes parents et ma meilleure amie se doutent de quelque chose... Ce blocage m'empêche de m'ouvrir aux autres et créé des conflits au sein de ma famille (avec mes parents et mon frère notamment). Je sais que te lire ne résoudra pas mon problème mais je peux au moins mettre un nom sur cette gêne. Donc pour ça, je te dis un grand merci !

    Astrid s'est exprimé(e), merci Astrid!, 03 octobre 2015 à 22:08
  • BLOCAGE AFFECTIF ET HYPERSENSIBLE

    SALUT !

    Comme vous toute je suis tres sentimentale, hypersensible, coincée, gênée et suis certaine que je fais un blocage affectif même une timidité amoureuse dès qu'un garçon essai de me faire passer quelque chose, un signe, un regard et je n'ose plus le regarder dans les yeux, je me retrouve amoureuse, perturbée et ensuite je rentre dans une déprime chagrinale et au risque de traîner ce fardeau pendANT XXXX TEMPS,, mais je pense que je tombe toujours sur des garçons qui sautent sur tout ce qui bouge,, des tombeurs de femmes et cela je le ressens desuite et je me dis que ce n'est pas pour moi,, même si j'ai une chance de me mettre en couple avec ce garçon, j'ai peur de soufrir et n'ai pas confiance, ne me laisse pas aller dans une discussion entre cette personne, je ne me lance pas, tout s'enchaine, peur, impression, blocage, honte, et pourtant je n'ai plus 20 ans, malheureusement je déclenche un gros chagrin d'amour par la suite et c'est sans doute une autre femme qui en profite, pourtant j'ai déjà eu un homme dans ma vie,, MAIS JE NE L AIMAI PAS comme ce que j'ai pu ressentir pour ces garçons du collège a même maintenant, JE PENSE QUE LES FILLES OU LES FEMMES COMME NOUS SONT TRES BIEN ELEVEES? TROP BIEN, TROP GENTILLES, HYPER BLOQUEE SENTIMENTALEMENT ET TRES TIMIDES MANQUE DE CONFIANCE,, peut être avec une mauvaise education sexuelle de nos parents,, Pour moi c'est vraiment TRISTE NI MARIAGE NI ENFANTS
    MERCI DE ME LIRE

    CELIA s'est exprimé(e), merci CELIA!, 05 mai 2016 à 23:15
  • Bonjour!
    Bon j'ai bien vu que cet article datait mais je voulais vous remercier pour avoir mis des mots sur ce que je vivais en permanence. Je ne pense pas avoir de traumatisme et je pense avoir toujours été comme ça mais c'est extrêmement handicapant. J'ai l'impression de passer en permanence pour un robot a cause de ma froideur et je n'arrive pas a me poser sérieusement avec un homme.
    Je ne demande qu'a sortir de ce "mutisme sentimental" mais je ne trouve pas la solution.
    En avez-vous trouver une?
    Merci encore une fois pour ce texte.

    Frihdebihdehu s'est exprimé(e), merci Frihdebihdehu!, 18 août 2016 à 14:54

Tu as quelque chose à dire à la Princesse?